SOPHIE BASSOT
Peintre

Date de naissance : 1970


Une narration en constante évolution, fruit d’une gestuelle décomplexée et impétueuse.

En s’affranchissant de certaines contraintes, Sophie Bassot propose le paysage comme un texte, dont les pigments sont des mots, les glacis la ponctuation. Le spectateur devient lecteur d’une histoire qu’il s’approprie.

D’une série à l’autre, depuis des années, Sophie s’éprouve au travers de ses grands formats et se confie avec des plus petits, jusqu’à l’épuisement.

 

Elle s’inspire de la nature, dont elle capte les forces élémentaires, les lignes essentielles, la spontanéité, le présent éternel, en une sorte de sur-vie.

Elle doit choisir une vision totale de l’objet, l’ensemble et non les détails, une nature nue et dépouillée, qui ignore totalement les contours de l’élégance.

Elle refuse toute norme de beauté statique, mais une beauté dynamique, en devenir continu, qui ne permet jamais l’exploitation commode des chemins déjà parcourus

Elle est porteuse d’ouverture, de tolérance, de sens collectif, de volonté d’être elle-même, du refus de perpétuer le passé. Consciente de pouvoir contribuer à l’évolution de l’art, en suscitant des émotions toujours nouvelles.

Acquisition de 2 œuvres par le musée de St Florent Auzonet

TECHNIQUE : PIGMENTS SUR TOILE DE LIN OU PAPIER INTISSE

#211030

162 X 130

#2103

150 X 150

#202110

97 X 195

#3005

150x110

#2106

195x97

#3008

130x95

#3004

135x95

#3003

130x95

#75

100X90